Ecuries actives

Depuis plus de 10 ans, ce concept remplace petit à petit, en Allemagne, les pensions en box, et séduit les adeptes de la vie au pré.

L’observation des chevaux par les scientifiques, les passionnés et les ingénieurs agronomes a conduit à la connaissance de leurs besoins naturels et fondamentaux :

active_schema-2

Les écuries actives constituent un vaste enclos au sol toujours drainé (dalles antidérapantes pour les sols en dur, en sable pour les aires de détente ) d’environ 3000m2, ouvert sur des pâtures en herbe en rotation pour préserver leurs qualités.

Les chevaux vivent tous ensemble et ont toujours  suffisamment de place pour s’ébattre et vivre leur vie entre copains par affinités.

 

Dans les écuries actives, tout a été pensé pour le confort des chevaux !

Les chevaux évoluent avec une puce électronique tressées dans les crins qui va leur permettre l’accès à une alimentation quotidienne totalement sur mesure.

Ouverture et fermeture de l’accès au foin plusieurs fois jour et nuit, pour éviter des chevaux qui stagnent et « s’empiffrent » durant des heures,incitant ainsi la mobilité.

La ration distribuée jusqu’à 12 fois par jour et nuit, est personnalisée suivant ses besoins propres, ce qui est l’idéal pour son petit estomac, et résout bien des problèmes de santé comme les ulcères par exemple.

Il n’y a plus de concurrence (qui engendre stress et agressivité) pour la nourriture car il est prévu toujours plus de places que de nombre de chevaux.

Les conditions de vie sont améliorées du point de vue confort climatique car tous les points d’alimentation sont sous abris.

Il est prévu un box-paddock d’adaptation pour l’acclimatation en douceur d’un nouveau pensionnaire.

Les chevaux disposent de vastes salles de repos avec des matelas en caoutchouc (idéaux pour l’hygiène et le confort) pour se mettre à l’abri du froid, des intempéries, mais aussi du soleil et des mouches.

Les chevaux marchent toute la journée pour vaquer à leurs occupations (repas, jeux, rejoindre le point d’eau, les salles de repos ou les pâtures…)

 

kabotBON A SAVOIR:

A l’état sauvage un cheval effectue environ 15km/jour.

Dans cette écurie, ce regain d’activité physique doux lui permet de retrouver la ligne, une bonne condition physique (les cavaliers en seront étonnés) avec tous les effets positifs que cela induit au niveau de leur santé, quelque soit leur âge: amélioration cardiaque, de locomotion, au niveau musculaire, articulaire, ainsi que l’état des sabots avec les différents types de sol.