Retraite

Le confort d’une retraite bien pensée passe par l’adaptation des soins quotidiens aux besoins des chevaux âgés.

La bonne connaissance des affections fréquentes du vieux cheval est indispensable pour son confort au quotidien.

Le cheval âgé est vulnérable et a des difficultés à s’adapter aux fluctuations environnementales (chaleurs fortes, intempéries, rupture de régime alimentaire etc.)

Il ne s’agit donc pas de mettre son vieux cheval en pâture et de le laisser vivre sa vie… Il nécessite des soins et de l’attention.

zazou-et-sardane

Les affections les plus courantes du vieillissement

Les dents :

Un entretien régulier et adapté des dents est une nécessité.

Notre dentiste équin passe au minimum deux fois par an à Randeynes, ce qui permet un suivi régulier.


La perte d’acuité sensorielle :

La diminution de l’ouïe, de la vue, modifient le comportement du cheval. Une pâture sans danger, des congénères calmes et qu’il connait bien, et le respect de ses « petites habitudes » contribuent à sa sécurité.

L’insuffisance digestive

Le vieillissement du système digestif entraîne d’importantes modifications au niveau des organes concernés. Il faut donc les compenser par un régime alimentaire adapté.

Le cheval âgé devient plus sensible au climat, aux variations de température, à l’humidité.

Les apports caloriques doivent être très suivis qualitativement et quantitativement. Produire notre propre alimentation fourragère, est un atout certain car nous maitrisons ainsi la qualité des apports.

L’arthrose

Les lésions d’arthrose sont présentes chez presque tous les chevaux âgés et sont souvent installées et chroniques.

Le ferrage et le parage par exemple, demandent d’autant plus d’attentions que les chevaux ont plus couramment des problèmes résultants de toute une vie de travail.

Notre Maréchal-ferrant est spécialisée dans les ferrures orthopédiques .

Les conditions de vie doivent permettre un minimum d’activité physique douce ce que permettent les Ecuries Actives.


L’insuffisance respiratoire

La vie au grand air est la meilleure solution.La mise en place d’un traitement médical et homéopathique peut être nécessaire.

Cette liste est malheureusement non exhaustive.

Ce sont là des pathologies que nous rencontrons quotidiennement chez nos vieux chevaux.

Il est indispensable de savoir les repérer afin de pouvoir accompagner une retraite paisible.

« Un cheval qui a de l’espace pour se déplacer autant qu’il le désire, une vie sociale, des soins attentifs et respectueux est déjà un cheval heureux. »